Commençons par le commencement : ma présentation !

Bonjour à tous,

Je m’appelle Maëva La Palombara, j’ai 24 ans et je suis étudiante en « Master Culture et Communication ». J’ai la chance de m’intéresser à beaucoup de choses mais une chose me passionne plus que tout le reste : la musique. Alors non je ne chante pas (ou alors, pour le bien de tous, uniquement seule), je ne joue pas d’instrument (même si, plus jeune, j’ai suivi des cours de batterie durant 9 ans) et je ne mixe pas (en effet, je ne suis pas trop branchée David Guetta). Non, moi la musique je l’écoute, j’aime la découvrir, je me plais à la critiquer, j’adore en faire des classements et je raffole de tout apprendre du parcours de mes artistes préférés. En fait, la musique, je la vis. Je pense sans mentir qu’il s’agit d’une des plus belles choses créées par l’homme. Elle peut nous faire ressentir des choses, modifier les humeurs et parfois même redonner espoir. En plus, il en existe pour tous les goûts !

Vous l’aurez compris au vu de mon engouement incommensurable, je suis tout bètement et pleinement passionnée. Le problème, c’est que tout cet enthousiasme, toute ces découvertes et toutes ces connaissances, je les garde rien que pour moi. Pour vivre à fond cette passion, il faudrait pouvoir la partager ! Et pour bien faire, à des personnes qui seraient intéressées par mes monologues expliquant en long et en large que l’univers du groupe The Cure pourrait correspondre au romantisme du 19ème siècle ; que l’un des meilleurs duo du monde, qui a réussi à faire taire l’énorme rivalité rock/hip-hop des années 80, est celui du groupe Aerosmith et des Run-DMC avec la reprise de Walk This Way ; que Jean-Louis Aubert n’est pas qu’un chanteur, mais surement le meilleur guitariste français, c’est pourquoi il vaut mieux écouter des versions live de ses chansons ; que le groupe Arcade Fire est composés de génies de la musique et de virtuoses ; que l’on peut critiquer le groupe Indochine autant que l’on veut, il a réussi à perdurer durant ces 40 dernières années en faisant passer des messages forts et a probablement le public le plus fidèle de France (et de Belgique) ; …

C’est alors que je découvre l’univers de la radio : j’enregistre dans le cadre de mes études une petite émission qui sera même diffusée sur la radio de ma faculté. J’ai décidé de parler du Live Aid, évènement musical planétaire qui a eu lieu en 1985. Alors, sans rien vous cacher, j’avais le plus grand trac de l’univers. Mais cette émission je l’avais préparée et malgré un délai hyper serré, une nuit blanche et un grand manque de confiance, j’ai adoré du début à la fin réaliser ce projet. Dans un style un peu à la Brice Depasse avec La Story Nostalgie, j’aime cette idée de décortiquer un album, le parcours d’un artiste ou un évènement musical et d’en partager les éléments essentiels en quelques minutes. En fait, j’aime l’idée de faire de la radio.

Comme dit plus tôt, je m’intéresse aussi à beaucoup de choses et, si vous êtes encore là à me lire, vous aurez compris que j’aime aussi beaucoup parler. Ce qu’il me manque réellement ce sont les connaissances de la radio, la confiance en moi et surtout avoir plus d’expérience. Voilà pourquoi je suis ici, parmi vous, pour réaliser ce stage. Alors, voyons où tout ça nous mène !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *